Conseils pour voyager quand on est végétarien ou vegan

Conseils pour voyager quand on est végétarien ou vegan

Être végétarien ou vegan chez soi, avec ses habitudes, c’est facile… Mais lorsque l’on voyage et que l’on sort de sa zone de confort, ça peut devenir plus compliqué... Alors voici quelques astuces proposées par Viatao :

- Apprenez les mots « poulets », « poisson », « cochon » « œuf » « lait » « végétarien »… dans la langue locale pour savoir au mieux lire les menus.

- Avoir toujours un peu de nourriture de secours avec vous (noix, fruits secs, pain…), pour le cas où un jour vous ne trouvez aucun ingrédient vegan ou végétarien.

- Cuisiner soi-même : choisir des hébergements qui vous donnent accès à une cuisine, et préparer soi-même ses pique-nique pour les randonnées et excursions !

- La destination va faciliter ou non la tâche : en Inde, en Angleterre ou dans les pays Scandinaves, c'est plutôt facile ! Au Brésil, en Argentine, en Mongolie ou en Afrique du Sud, rester végétarien ou vegan sera un défi au quotidien !

- Chez l’habitant. Proposer de la viande ou du poisson est souvent un signe d’hospitalité, et le végétarisme peut être parfois difficile à comprendre pour votre hôte. Voici quelques techniques pour rester végétarien/vegan sans vexer : proposez de préparer le repas (vous ferez plaisir à vos hôtes) ou indiquez que vous êtes allergique à la viande ou au poisson (d'expérience, c'est parfois plus facile à faire comprendre...)

- Si vous devez prendre l’avion, il est possible de commander à l’avance des menus végétariens/vegan lors de votre réservation.

- L’application « Happy Cow » recense des adresses de restaurants et bouis-bouis vegan et végétariens à travers le monde.

- Le site internet les 1001 vies propose plusieurs articles sur le végétarisme en voyage.

Nos guides Tao proposent une sélection de restaurants engagés, dont de nombreux restaurants végétariens / vegan !