Choisir mon hôtel

Voyager responsable ? Volontiers, mais concrètement, comment je choisis mon hôtel (si je n’ai pas de guide Viatao sous la main) ? 

Voici quelques conseils. Aucune vérité absolue mais des pistes de réflexion – et d’action:
 


Avant de partir :
 
- Inspecter les sites internet des labels de tourisme responsable: voir notre page Labels

- Ausculter les sites de l'office de tourisme ou du ministère du tourisme de votre destination, rubrique écotourisme ou tourisme durable, ils présentent les initiatives locales et référencent souvent des hôtels engagés
 


Sur place :
 

- Privilégier des petites et moyennes structures, qui offrent une expérience plus proche de la nature et des habitants qu'un hôtel de 300 chambres, et ont généralement un moindre impact sur leur environnement;


- Choisir des hébergements dont les propriétaires sont locaux : cela permet de vivre plus proche de la réalité du pays et les recettes bénéficient à l’économie locale plutôt que que d’être rapatriées en Europe ou ailleurs;


- Favoriser des hôtels bien intégrés visuellement dans leur environnement, par exemple des bâtiments qui respectent l’architecture traditionnelle locale, sont construits en matériaux locaux... derrière une démarche architecturale forte il y a souvent une vraie volonté d'intégration responsable;


- Ne pas hésiter à poser des questions aux personnes qui vous accueillent, qu’ils soient employés ou responsables, sur la gestion de l’hôtel (avez-vous une politique de tourisme durable, de respect de l'environnement?). Vous verrez comment ils vous répondent, s'ils sont très enthousiastes et intarissables ou au contraire s'ils ne voient pas du tout de quoi vous voulez parler.

 

A éviter ! 
Voici quelques indices qui présagent d'un hôtel qui surfe sur le greenwashing :


- Les employés n’ont absolument aucune connaissance d’une quelconque démarche de l'hôtel, environnementale ou sociale;


- L’hôtel a un énorme golf, en particulier dans un pays chaud, qui consomme une quantité faramineuse d'eau, parfois au détriment des communautés locales et de l'agriculture. Cela dit, il existe désormais des golfs conçus et gérés dans une démarche durable exemplaire. En France, la fédération Française de Golf et les gestionnaires se sont engagés dans des démarches de préservation de la biodiversité et de la ressource en eau (Charte Golf et Environnement 2010).


Cette rubrique est en cours d'évolution, n'hésitez pas à revenir.
Vous souhaitez réagir? Contactez-nous.