Une colonie de vacances bio pour vos enfants

Vous en avez rêvé, L’Aube du Chêne l’a fait. Une colonie de vacances pas comme les autres, sur une ferme bio au cœur du Sud-Ouest, où l’on respecte les enfants : petits effectifs, animateurs formés à la communication non-violente, projets créatifs inspirés par la nature… Quelques questions à la fondatrice, Anne Gouyon, spécialiste de l’écologie et cofondatrice de Viatao.

En quoi vos colonies de vacances sont différentes ?

Nos colonies de vacances, c’est un peu l’anti-colo ! J’aime mieux parler de séjours pour enfants, ou de camps de vacances nature… L’idée, c’est de faire vivre les enfants dans une ambiance familiale, en petits groupes, où chacun se sent accueilli et respecté. Nous accueillons 12 enfants en moyenne, avec 3 à 4 animateurs spécialistes de l’éducation à l’environnement, diplômés et expérimentés, qui participent à notre projet tout au long de l’année.

On peut parler de pédagogie alternative ?

Oui, bien sûr. Le défi aujourd’hui, c’est de permettre à l’enfant à s’insérer dans un groupe sans perdre son individualité. En réaction à l’éducation « à l’ancienne », on a parfois tellement insisté sur le respect de l’enfant que ceux-ci n’ont plus assez de limites. On est passé de l’enfant tyrannisé à l’enfant tyran ! Aujourd’hui, il y a besoin d’une pédagogie fine, qui permette à l’enfant de devenir un citoyen, confiant en lui-même et respectueux des autres.

Concrètement, ça marche comment, cette pédagogie alternative ?

Dans nos séjours, les enfants participent à la définition des règles du vivre ensemble, y compris la définition des sanctions. Ensuite, c’est plus facile pour eux de les respecter. Ils doivent surtout apprendre à ne pas perturber le groupe. Lorsqu’ils sont dépassés par leurs émotions, nous leur montrons comment revenir au calme par la pratique douce des arts martiaux, la relaxation… Ensuite nous leur apprenons à s’asseoir ensemble, exprimer leurs désaccords sans violence, s’écouter, et chercher des solutions qui permettent à tout le monde de se sentir « réparé » après un conflit.

Et l’écologie dans tout cela ?

Former des citoyens à la démocratie, c’est la base d’une société écologique ! Ensuite dans nos colonies, les enfants vivent dans la nature : hébergés en camp de toile, avec un abri au sec à proximité. Notre ferme bio s’étend sur 25 hectares, principalement en prairies, avec 6 hectares de forêt aménagée, et un superbe potager bio dans lequel les enfants vont récolter les légumes avant de les cuisiner pour le repas avec nous. Ils peuvent aussi découvrir les techniques d’éco-construction dans nos bâtiments : isolation en bois, chaux et chanvre bio, énergie solaire, gestion de l’eau, lombricompostage…

A quoi ressemble leur journée type ?

Lever en douceur, petit déjeuner en plein air, et ensuite nous alternons des activités créatives avec des jeux et sorties plus « physiques ». Le but est de permettre aux enfants de définir et de réaliser, en petit groupe, un projet créatif inspiré par la nature : land’art, musique verte, construction d’un four solaire ou d’une éolienne, écrire et jouer un conte dans la forêt… Et entre deux séances de créativité, leur permettre de se défouler à travers des jeux coopératifs, des sorties baignade ou poney, des jeux de piste, des mini-randos, des pique-nique…

L’Aube du Chêne, Colonies de Vacances Nature et Création, Juillet-Août 2013, pour les 8-12 ans, à Lagraulet-du-Gers dans le Sud-Ouest.
Séjours en petits effectifs, agréés Jeunesse et Sports. 490 euros tout compris/Séjour de 9 jours. Accueil possible des enfants en gare d’Agen. Renseignements : www.laubeduchene.fr, 06 08 78 05 48.  

C'est super comme idée!

Faire découvrir aux enfants l'univers du bio à travers la campagne, les récoltes des jeux, je trouve que c'est une bonne idée pour oublié la technologie...